Coach de Vie - Spécialisée en Gestion du temps Home et Office organiser. Béatrice Doyer
Home > Gain de place > Gestion du temps > Le trop de choses, le trop un ennemi du bien

Le trop de choses, le trop un ennemi du bien

///
Comments are Off

Notre vie actuellement est devenue une suite d’innombrables choix et possibilités en tous genres.

Résultat : Trop c’est trop, 

Trop de tout 

Trop d’objets, trop de produits, trop de vêtements, trop de meubles, trop de sollicitations, trop de choix dans les boutiques, trop d’amis sur les réseaux sociaux, trop d’émissions, trop de films ou séries, etc…..

Une grande invasion de toute part qui accapare notre temps, envahie notre espace de vie, et qui nous éloignent même des êtres chers et de nos priorités…

Trop de choses et d’objets 

Avec une telle accumulation d’articles, comment réussir à trouver une place à chaque chose ? 

Comment ne pas avoir des placards bondés ? 

Comment retrouver rapidement quelque chose ? 

Trop d’appareils, trop de vaisselle, trop de bibelots, trop de livres qui dorment, etc….

Trop de vêtements et d’accessoires 

Comment trouver ta tenue idéale dans tout ce choix d’habits ? Des placards qui dégorgent du trop, des cintres et des piles trop serrés, des chaussures de partout, des bijoux, des sacs et des chaussures éparpillées…

Trop de médias 

Le développement de nouveaux supports : des disques aux cassettes, aux cd, sans compter les dvd, pour continuer avec les clefs usb, disques durs, pour arriver enfin aux stockages sur des nuages enfin de la place ! 

Nos ordinateurs sont noyés par les téléchargements de dossiers, d’informations, de pdf, de photos.. Nos boites emails : Trop de mails, trop de messages en tout genre…

Trop de papiers 

A l’époque du numérique, on se demande encore pourquoi nous croulons encore sous les papiers ? 

C’est incroyable quand même ?  Je ne comprends même pas pourquoi on autorise encore tous ces grandes enseignes à imprimer des piles de pub qui arrivent dans nos boites aux lettres. En sachant que la plupart d’entre nous, jetons le paquet sans même regarder. Quel gaspillage de papiers, de temps, d’argent !

Et si tu fais partie des femmes qui feuillettent ces pages, il y a de fortes chances pour que tu sois influencée pour acheter une promo, un article que ne n’aurait certainement pas acheté en tant normal. Ces pub sont faites pour t’inciter à l’achat. 

Trop d’alimentation

Pourquoi ce besoin d’avoir autant de stock de denrées de nos jours ? Avec le choix de faire des courses en ligne, les driv’ing, la diversité aussi des boutiques alimentaires, elles sont partout à côté de chez nous…. Est-ce nécessaire de sur-stocker de nos jours ? 

Trop de relations

Les amis virtuels sont nombreux sur les Réseaux Sociaux. Ils te volent un temps énorme car tu n’as pas réellement conscience du temps que tu passes sur ces réseaux, à lire les posts, visionner des vidéos etc… 

Trop de tentations 

Le nombre d’émissions, d’activités, de passions, de loisirs …. un sacré dilemme encore là !

Ce n’est plus uniquement du zapping sur ton téléviseur mais du zapping dans ta vie de tous les jours… Tu voudrais tout faire 

Pratiquer plusieurs sports, t’inscrire dans diverses activités culturelles, créatives… En fait tu as tellement de possibilités que tu finis par te sentir frustrée de ne pas tout essayer. Car effectivement si chaque année, tu changes de sport, ou d’activité, ou de passion, tu ne feras jamais rien à fond et tu seras là aussi insatisfaite. 

Et tu t’étonnes de manquer de temps ? 

Personnellement je ne suis pas étonnée, il faudrait des journées de 96h et vivre des centaines d’années pour faire une partie de ce que l’on aimerait faire ou apprendre….

On est conscient que l’on ne pourrait jamais tout faire. Pour donner du sens à ta vie et te consacrer à ce qui te tient à coeur, il faut alléger et simplifier ta vie.

Une grande étape pour acquérir du temps est de lâcher-prise avec le matériel, c’est un gain de temps considérable et appréciable. Pour cela il est nécessaire de comprendre pourquoi ce besoin d’amasser ? 

Pourquoi ce besoin d’entasser ? 

Les raisons sont multiples : 

L’éducation : 

Peur du manque : qui vient très souvent de l’éducation et du aux périodes de privation

Le boom après guerre 

Le succès 

Le désir d’acquisition était aussi signe de réussite. Le matériel était représentatif d’un niveau social.

Le quand dira t-on ? 

Cela crée une peur du rejet et de l’abandon.  On garde des objects offerts, car on a peur de blesser la personne qui nous a offert ce cadeau. La peur qu’elle se fâche, ou de la perdre, la peur de déplaire aussi.

Le manque d’affection :

C’est un des motifs du besoin d’objets, de vêtements. Pour compenser un manque d’amour.

Les souvenirs :

On conserve des choses car elles nous rappellent un souvenir, un évenement, une période du passé. Ce qui souvent nous empêchent d’aller de l’avant. Pour certaines personnes c’est un sentiment de culpabilité qui est ressenti et qui les empêchent de se séparer d’objets sans valeur et qui souvent ne plaisent pas.

Ce sont de nombreuses croyances qui font que nous portons des boulets aux pieds ! Mais aussi à la maison, au travail….

J’ai vu des personnes perdre du poids en faisant du vide chez elles ! Tout simplement par l’acception de ne pas plaire aux autres, de ne pas tenir compte du « quand dira t-on », en lâchant prise sur ces fameuses croyances, et sortant en désirant une vie plus légère.

Sans être dans une démarche minimaliste, tu peux commencer par un premier tri. Garder que les choses utiles, celles qui ont du sens pour toi, celles qui te font du bien, et surtout en respectant l’espace dont tu disposes dans ton habitat. 

Je vois souvent lors d’une séparation d’un couple ou le départ des enfants, de changer d’habitation, et de prendre un logement plus petit. Hors on sait qu’un 2 pièces ne peut contenir l’équivalent d’un 4 pièces ! Pareil si tu passes d’une maison à un appartement 2 ou 3 pièces, il est évident que tu dois accepter de limiter ton nombre d’articles, de meubles afin de ne pas avoir un logement qui s’étouffe.

Aère et épure pour t’alléger et alléger ta vie ! 

Moins de travail, moins de ménage, moins d’attachement, mais aussi plus de liberté, plus de place, plus de créativité, plus de légèreté chez toi et dans ton esprit.

Reviens à l’essentiel 

On observe ce phénomène pendant les vacances. Si tu pars dans tes endroits éloignés des villes industrielles, soit dans la campagne profonde, soit dans les îles, des pays exotiques, tu vas apprécier ce mode de vie.

Tu vas te ressourcer, tu vas lâcher-prise. Si tu es dans une location saisonnière, tu te rendras compte que tu as besoin de peu de choses pour bien vivre. C’est le bon moment pour te poser cette question ? Qu’est-ce qu’il te manque réellement ? 

Que ce soit pour cuisiner, pour t’occuper, pour t’habiller…. Cogite sur tes réels besoins et chez toi observe tout ce que tu as ? En as-tu vraiment l’utilité ? N’aimerais-tu pas avoir une vie plus simple avec le focus sur l’essentiel et tes priorités ? 

Une astuce pour commencer à épurer ton habitat : 

Mets toi en position d’anticiper un changement, un déménagement pour X raisons.  L’idée est d’avoir un logement comme si tu devais le tri pour partir ailleurs.

Tu peux avoir une mutation ou ton conjoint au travail, tu peux te séparer si ton couple ne fonctionne pas très bien, tu peux prévoir aussi le départ des enfants et vouloir plus petit, moins de charges et de ménage.

Si tu es en location, tu n’es pas à l’abri qu’un jour le propriétaire veuille récupérer son logement, ou décider de le mettre à la vente et de ne pas renouveler le bail. 

Tu peux aussi avoir le projet de changer de ville, de pays etc… 

Les raison sont aussi nombreuses. Mais le but est surtout que ton logement soit tel que tu voudrais si tu étais amenée à bouger tout simplement. C’est une façon de te séparer de l’inutile.

Qu’est-ce que tu garderais ?

Qu’est-ce que tu ne voudrais pas emmener ? Et pourquoi gardes tu encore ces choses si tu n’en veux plus  ? 

Action 

Si tu ressens ce besoin de changer ta vie, c’est le moment de passer à l’action. 

Profite d’une séance de coaching de 45 mn offerte pour un bilan de tes semaines 

 

You may also like
pas le temps de vivre
Pas le temps de vivre comme tu veux
Les clefs pour une bonne gestion du temps
Bien choisir son sac à main pour gagner du temps
Stock : Un gain ou une perte de temps ?