Triste

5 profils qui ont l’art de l’encombrement

Qui sont ces artistes de l’encombrement ?

Pour les repérer je leur ai donné des petits noms. Il est possible que tu te retrouves parmi un ou plusieurs de ces différents profils. Mais rassures-toi, tu n’es pas la seule, loin de là ! Le contraire est rarissime.

Ce qui est important c’est de savoir le “pourquoi” tu accumules mais aussi comment de débarrasser des peurs ou croyances qui t’empêches d’avancer.

 

1- Les malheureux  :

Un petit côté enfantin qui ressort. Ce sont les incompris, les malchanceux. Qui n’a pas un jour connu ce sentiment de déception ? Du coup on cherche une compensation, on ressent le besoin de se consoler …Un plaisir qui sera souvent de courte durée d’ailleurs, on n’a pas le moral on va faire du shopping, se gaver dans une pâtisserie….. etc… C’est aussi en période de “vaches maigres”, quand tu manques d’argent et là, tu as encore plus envie d’acheter pour te rassurer ou te rebeller du manque d’argent. Perso je me reconnais dans ce dernier exemple car ce sont les périodes où je dépensais même ce que je n’avais pas ! … J’avais besoin de faire comme si je n’avais pas à compter le moindre sou.

Triste
Les malheureux

2- Les penseurs  :

  • On reçoit un cadeau qui ne plait pas et que l’on garde car on pense “qu’est-ce qu’elle va penser si elle ne voit plus le cadeau quand elle viendra”.  La peur de blesser,  peur de vexer…..
  • On garde pour plus tard et donner à une personne proche. Les enfants ou petits enfants quand ils  seront grands. 
  • Les soldes : On pense faire des bonnes affaires… souvent on fait des mauvais achats ou des achats impulsifs. 

Là aussi nous sommes nombreuses à avoir connu ce sentiment.

réflexion
Les pensifs

3- Les romantiques  :

Un gros attachement aux souvenirs. des objets, des photos, des vêtements,  qui nous plongent dans le passé. Un sentiment souvent négatif « regret, le décès ou départ, nostalgie d’une belle période « c’était la bonne  période”.. C’est oublier de vivre le présent et garder un pied dans le passé. Peur du présent et  futur, peur de ce que l’on ne pourrait plus retrouver ou avoir.

Les romantiques

4- Les conservateurs :

Le côté économe qui ressort dans ce profil. La fameuse phrase : au cas où… on ne sait jamais…ça peut toujours servir, on peut toujours en avoir besoin. La peur du manque. Parfois c’est tout simplement parce que l’on ne sait pas quoi faire des choses, comment s’en débarrasser car on n’aime pas jeter pour jeter. Mais le hic c’est que du coup tu gardes et tu t’encombres !

Conservateurs

5- Les dealers :

Une notion de transaction pour lâcher-prise avec le matériel. On retrouve les personnes qui gardent en attendant de vendre, d’échanger un petit côté égoïste dans ce profil “j’ai bossé dur pour l’avoir, pas question de donner, je garde c’est à  moi, il ou elle a qu’à faire comme moi pour avoir etc.. ” 

Conservateurs ou dealers, il y a un couac 

Tu vas garder un vêtement que tu n’arrives pas à porter car tu l’auras payé assez cher et que tu ne veux pas le brader ou le donner. Par contre, en le conservant chez toi, il te rappelle que tu as fait un mauvais achat, résultat, il évoque un sentiment de culpabilité. C’est identique pour un objet ou appareil ou du matériel….

Troc et Deal

Conclusion : 

Tu peux te retrouver dans un ou plusieurs de ces profils mais aussi un membre de la maison et du coup le résultat est le même.

Tu amasses des tas de  choses chez toi et tu ne sais pas comment retrouver de la place, de l’espace, de l’organisation dans ton habitat.

Que faire ? 

Déjà tu peux commencer à retirer des choses qui t’appartiennent si tu as pris conscience que cela t’encombre pour de mauvaises raisons. Donc autant t’en débarrasser. Ne touche jamais aux affaires des autres membres de la famille, tu irais au clash ! Il faut avant tout que tu donnes l’exemple.

Ensuite si cette première étape reste toutefois difficile, la solution est de te faire aider par un professionnel du métier. Tout simplement parce que faire du vide touche à l’émotionnel, il ne s’agit pas juste de donner ou de jeter, il y a travail plus profond à faire.

Si tu souhaites faire un bilan de ton organisation, profite de ta séance découverte offerte à distance, cela t’aidera déjà à y voir plus clair.

Pour en bénéficier il te suffit d’écrire un simple email : cosycoaching@gmail.com

Objet : séance découverte 45mn 

En précisant ton nom prénom, les créneaux qui sont les plus favorables pour être contactée. (ce sera par téléphone ou par what’apps si hors France). Tu recevras par retour un court questionnaire afin que je te connaisse un peu et mieux comprendre ta problématique.

Bonne journée