Coach de Vie - Spécialisée en Gestion du temps Home et Office organiser. Béatrice Doyer
Home > Gestion du temps > Que faire les jours fériés ?

Que faire les jours fériés ?

//
Comments are Off

11 jours fériés auxquels vont s’ajouter des ponts, voire des viaducs, que vas-tu faire ? Ce ne sont pas les occasions qui manquent pour t’encourager à dépenser !

Des achats en perspective !

Que ce soit alimentaire, cadeaux, décorations, ou vêtements etc… les idées ne manquent pas. Je pense que ce n’est plus un calendrier d’événements mémorables ou des fêtes saintes etc… mais un calendrier commercial.

Faisons un petit tour du calendrier

Cela risque de te faire sourire ou te faire pleurer 🙂

Les jours fériés en 2019

1- Les jours fériés

  • Mardi 1er janvier 2019 : Jour de l’An

Février/mars du mois sans jour férié 

A venir 10 jours fériés : 

  • Lundi 22 avril : Pâques avec le dimanche de Pâques
  • Mercredi 1er mai : fête du Travail
  • Mercredi 8 mai : Victoire 1945
  • Jeudi 30 mai : Ascension
  • Lundi 10 juin : Pentecôte
  • Dimanche 14 juillet : Fête nationale
  • Jeudi 15 août : Assomption
  • Vendredi 1er novembre : Toussaint
  • Lundi 11 novembre : Armistice 1918
  • Mercredi 25 décembre 2019 : Noël

Deux mois sans jour férié

  • Septembre et octobre.

On pourrait dire ouf pour le porte-monnaie mais non, tu verras que c’est loin d’être le cas pour de nombreuses familles.

Voilà on totalise 12 jour de fêtes en incluant le dimanche de Pâques par an. Soit une moyenne une par mois. Mais ce n’est pas tout. Loin de là.

2- Les fêtes diverses non fériés 

Février 

Mars

Ma

  • Fête des Mères depuis 1050 en France en général au mois de mai célébrer en général le dernier dimanche de mai sauf si ce jour coïncide avec la Pentecôte.

Juin

Fête officialisée en 1952 par un décret avec comme date le 3ème dimanche de juin. Effectivement il était important de mettre à l’honneur ces messieurs pour les terribles efforts fournis à la procréation

Octobre 

  • Fête des Grand Pères  1er dimanche d’octobre crée en 2008. Pas de jaloux n’est-ce pas ! Encore une nouvelle fête…

Septembre : 

Puis au mois de septembre il n’y avait pas de fêtes mais il y a d’autres dépenses

  • La rentrée des classes et les activités reprennent.

Ce n’est pas tout… non non !

Tu as aussi les fêtes chaque jour du calendrier, une petite attention pour ton conjoint ou si tu as des enfants pour leur jour de fête …

3- Les anniversaires

  • Jour de naissance
  • Anniversaires de mariage

4- Les évènements

  • Baptêmes
  • Communions
  • Mariages

Des cadeaux, des repas… encore et encore.

5- Les vacances

  • Congés d’été
  • Congés d’hiver
  • Les ponts suite aux jours fériés. Sans compter toutes les périodes de congés scolaires si tu as des enfants. (il faut les occuper)

Encore d’autres raisons
de faire la fête !

Ensuite s’ajoute encore d’autres fêtes commerciales.

Les rois en janvier, la  récente fête d’Halloween en France, la vieille fête de St Nicolas…. sans oublier les périodes de Carnaval…

Et voilà, encore des gâteaux, des galettes, des chocolats, des repas copieux, quelques bonnes bouteilles, mais aussi des achats de déguisements. Mais il y a encore d’autres festivités. Et oui cela n’en finit pas.

Je vais encore en trouver d’autres ! oui oui ! Ce ne sont pas des fêtes mais des périodes de tentations qui coûtent chères au porte-monnaie.  Effectivement il n’y en avait pas assez.

– Les deux périodes de soldes, le black friday (encore un nouveau) ….

C’est IMPRESSIONNANT Non ? 

Est-ce que toi aussi tu as déjà fait ce calcul de dépenses à cause de tout ce marketing ? C’est une excellente méthode pour créer des besoins.

Quand je liste toutes ces dates de festivités, j’ai l’impression de voir le fameux tri dressing de Marie Kondo. Quand elle demande aux personnes de regrouper les vêtements sur le lit. Il y en a toujours une quantité ahurissante, des montagnes de fringues. Et c’est là que tu te rends compte de l’ampleur de tes achats.

Conclusion 

Tu as donc mille et une raisons de dépenser au delà de ton budget. Lorsque tu analyses toutes ces occasions de faire des repas de fêtes, des cadeaux, etc… le budget nécessaire est considérable. 

Observe

Le mois de mai, à lui seul comprend 3 jours fériés, plus la fête des mères, et souvent une période pour les mariages. De nombreuses occasions de faire des cadeaux, des repas, des tenues, des sorties, donc des dépenses.

En fait il faudrait un double mois de revenus en mai, mais aussi en été pour les vacances, et puis aussi un double mois pour les fêtes de fin d’année….. C’est impressionnant comme au fil des années, on ajoute et cumule le nombre des fêtes et d’occasions de nous faire dépenser.(la fête des grands mères, des grands pères,…mais aussi ajout des fêtes des USA comme  Halloween, du Black Friday qui s’ajoute aux soldes etc….)

Un malaise et mal être !

Après on s’étonne du manque du pouvoir d’achats, alors que tout est fait pour inciter les familles à dépenser, il est évident que cela pose un gros blême qui ont loin de s’arranger. 

Que faire pour sortir de cet engrenage ? 

Compte que sur toi !

Il ne faut cependant pas compter sur l’Etat pour te donner plus d’argent afin de combler ces nouvelles tentations de dépenses. Tu as donc la possibilité de bosser encore plus, ou de trouver un emploi plus rémunérateur. Ensuite tu as une autre solution bien plus simple, celle d’arrêter ce surplus et ce gaspillage de dépenses. Tu peux choisir de ne plus être dans l’addiction des dépenses et l’amas de matériel.

Comment faire ?

Tu pourrais penser que cela est difficile ? Et bien non. Quand tu es heureuse, ou que ta confiance en toi augmente, ton besoin d’achat diminue. Effectivement tu prends conscience que le matériel est source de dispute et de manque d’argent. Pire encore, c’est anti-écologique au possible. 

Cette prise de conscience va complètement changer ton rapport avec l’argent. Que ce soit alimentaire ou matériel, tu seras sensibilisée. Cela va te transformer.

 

Il y a une énorme différence entre la personne qui ne peut pas acheter ou celle qui ne veut pas acheter. A partir du moment où cela devient un choix et non une obligation, tu n’as absolument plus le même regard.

Si tu en as marre de ces obligations souvent liées à l’éducation, tu vas commencer une démarche pour simplifier ta vie. Tu mettras un terme à ces croyances. Penser que tu dois venir avec des fleurs, des cadeaux lorsque tu es invitée. Ou recevoir en mettant les petits plats dans les grands plats… 

Il y a d’autres solutions. Tu es invitée au lieu d’acheter un cadeau, propose de faire le dessert. Cela fera moins de travail à l’hôtesse qui te reçoit et cela te fera moins dépenser.

Pareil pour les périodes de fêtes, participe à la confection du repas au lieu d’arriver avec des chocolats ou des cadeaux. Voir d’autres idées dans mon article sur les cadeaux 

Simplicité

Si tu simplifies ta vie, tu auras de plus en plus le désir de te débarrasser de choses inutiles chez toi. Et tu n’auras aucune envie d’en racheter car tu vas adorer ce gain d’espace. 

En te séparant de nombreux articles, vêtements, objets, papiers, livres, tu seras extrêmement surprise de voir comment tu vas aussi te détacher des situations houleuses et difficiles. Tu voudras alléger ta vie dans tous les sens du terme. Tu seras plus concentrée sur l’essentiel, plus efficace, plus confiante, plus forte ! 

Lorsque tu franchis ce seuil, tu découvres une vraie sensation de liberté. Tu n’es plus dans le besoin ou l’envie d’avoir. Tu apprécies davantage ce que tu as. Chaque chose, chaque vêtement, tu les aimeras davantage. Tu les respecteras, tu les mettras en valeur.

J’ai découvert cette sensation il y a quelques années et c’est libérateur ! Pense à te faire accompagner dans cette démarche. Car la faire seule est loin d’être évident. Tu as besoin d’aide pour aller jusqu’au bout. 

Planification de ton année 

1- Quelles sont tes dates prévisionnelles ou déjà fixées cette année pour tes congés ?

2- Qu’as-tu prévu de ces 9 jours fériés à venir  (le 14 juillet étant un dimanche) ? Le 1er jour férié étant le 1er janvier et le 14 juillet un dimanche, il te reste donc bien 9 jours auxquels s’ajoutent les ponts et viaducs….?

  • Que vas-tu faire de ces nombreux ponts voir des viaducs ? 
  • Attendre que les jours passent sans rien faire ? Attendre la dernière minute ? 

Mais tu pourrais aussi reprendre le contrôle de ta vie 

1- Profiter pour te faire du vide chez toi. 

    • Prendre un grand week-end pour passer en revue ton dressing. (Voir mon article). 
    • Un autre grand week-end pour faire du vide dans ta cuisine.

Ce sont les deux plus importants à trier. Les autres endroits, tu pourras les faire sur des courts week-ends.

2- Revoir des ami(e)s que tu n’as plus le temps de voir ou des proches

Pas besoin de gros investissement, une après-midi autour d’un thé ou d’un café. C’est l’intention qui compte. 

3- Aller te promener dans la nature

Cela t’évitera d’aller faire du shopping ou te laisser tenter sur des achats en ligne.

Pour profiter de bons moments, cela tient souvent à peu de choses. Partager du temps c’est le plus beau des cadeaux à faire à ceux que nous aimons et cela ne demande pas d’investissement financier.

Si tu veux retrouver une vie équilibrée, zen, en finir avec le stress et la course, recherche la simplicité.

 

Beatrice Doyer Coach de vie Home et office organiser

Facebook Comments

You may also like
Minimaliste, Temps, Ecologie font-ils bon ménage ?
Et si on revoyait notre façon de consommer ?
8 points qui montrent qu’une démarche minimaliste te conviendrait
Pourquoi s’orienter vers une tendance minimaliste ? 
Le vide dans tes produits d’entretien pour gagner du temps
Partager