Coach de Vie - Spécialisée en Gestion du temps Home et Office organiser. Béatrice Doyer
Home > Gestion du temps > Minimaliste, Temps, Ecologie font-ils bon ménage ?

Minimaliste, Temps, Ecologie font-ils bon ménage ?

//
Comments are Off

Minimalisme-temps-écologie un trio intéressant.

Minimalisme, gestion du temps et écologie font-ils ménage ? 

Qu’est-ce que le minimalisme

C’est apprendre à vivre avec l’essentiel en retirant le superflu de sa vie. L’objectif étant de se recentrer sur tes proches, tes priorités et surtout pour gagner du temps. 

Minimaliste et écologie

En étant minimaliste au fils du temps, tu seras par ricochet plus respectueuse de la nature, de l’environnement. Cela se fera tout naturellement. Effectivement tu achèteras moins, tu consommera mieux, tu entasseras moins. Mais rien à voir avec le zéro déchet donc on parle beaucoup actuellement.

Effectivement, ce n’est pas parce que tu es minimaliste que tu vas acheter tes céréales ou tes fruits secs en vrac. Ou que tu vas faire tes produits d’entretien toi-même etc…

Rassure toi, tu peux déjà simplifiée ta vie par quelques actions. Par exemple en évitant les achats impulsifs ou en doublon comme certains objets, des appareils et des vêtements. C’est déjà un très bon début.

Le minimaliste est un mode de vie qui vient progressivement. Le cerveau n’aime pas qu’on le brutalise. C’est pareil qu’avec les régimes. Tu n’es pas seule à bord de ton enveloppe corporelle. Il y a toi et ta petite voie interne. Celle-ci aura vite fait de prendre le dessus sur toi si tu veux forcer les choses.

Ecologie et gain de temps

Un autre point à avoir conscience, il est nécessaire de trouver un équilibre en temps et écologie. Car parfois tu feras des choix pour gagner du temps au détriment de l’écologie ou vice-versa.

Mais ils ne seront jamais bien méchants, donc no stress 🙂

On ne détient pas la vérité pour savoir si c’est mieux d’utiliser plus de papier à la place du tissus ou de consommer plus d’électricité ou d’eau. pour les laver. Car il y a de nombreux critères en prendre en compte. Cela va dépendre des conditions environnementales, mais aussi de ton éducation, sans compter la façon dont tu t’y prends.

Voici un exemple parmi tant d’autres : 

Serviettes de table, chiffons et mouchoirs en tissus

Dans de nombreux blogs sur le minimalisme, ils vont te conseiller de revenir au tissus à la place du papier, pour des raisons écologiques. Personnellement je ne suis pas de cet avis, mais je respecte cela, à chacun sa façon de voir, fais avant tout ce qui  parait le plus juste pour toi !

Etant maniaque, les chiffons ou les serviettes ne seront jamais assez nickel. Des traces noires ou tâches de gras qui restent, cela m’horripile. Pire encore je ne me vois pas nettoyer la litière du chat ainsi que les WC et mettre ces chiffons avec mon linge sale. Impensable ! Donc cela veut dire les stocker sales quelque part, en avoir beaucoup d’avance, pour ensuite faire une lessive qu’avec ces chiffons là. Puis tous les étendre pour les faire sécher etc… et aussi prévoir une place pour les ranger. Pas terrible en gain de temps en non plus.

Quant aux serviettes, pour obtenir un résultat satisfaisant, cela demande parfois plusieurs étapes, trempage, produits pour les tâches, ou des lavages à haute température. Donc un programme plus long, plus de consommation d’électricité et d’eau.

Tout ceci va aussi te prendre du temps en plus de ta consommation d’eau et d’énergie.

De plus, si tu es en appartement, tu utilises certainement un sèche linge,   autre source d’énergie. Personnellement c’est ce que je fais car j’ai horreur du linge qui traine n’importe où.

Une autre raison : 

  • Mauvaise idée de faire sécher le linge  sur la terrasse ou dans ton habitation.

Perte de temps :  il faut l’étendre, le détendre, le repasser alors que le sèche-linge te dispense de repassage à 95%.

Ecologie et santé : Il faut aussi prendre en compte que ce n’est pas sain de faire sécher ton linge à l’intérieur. Cela génère un développement de champignons microscopiques dans ton habitat.

Gain de temps : concernant le choix de ton appareil ménager, c’est une dépense à laquelle tu ne dois pas chercher à économiser. C’est la qualité de cet appareil qui fera toute la différence.

  • Gain sur la consommation d’énergie.
  • Gain de temps car pratiquement plus de repassage.  
  • Gain de place car tu auras besoin de beaucoup moins de linge dans tes placards.

Autre point négatif du linge qui “pendouille” : cela ne te donne pas envie de ranger, de nettoyer lorsque tu vois l’étendoir en plein milieu de ta pièce.

Conclusion entre tissus et papier

Je préfère donc toujours le papier C’est toutefois recyclable. Et c’est un gain de temps inestimable dans mon organisation au quotidien. Et plus hygiénique. Je n’imagine pas revenir aux mouchoirs en tissus ! Voilà pourquoi je ne sais pas d’accord avec la majorité des blogs qui conseillent de revenir à l’ancienne avec les serviettes de table, les chiffons, et les mouchoirs en tissus. Il y a beaucoup d’autres points sur lesquels tu peux apporter ta contribution pour le respect de l’environnement.

Exemple

  • Arrêter de laisser couler l’eau tout le temps que tu prends la douche. Voilà un truc qui met pénible ayant eu une éducation anti-gaspillage 
  • Acheter des sodas, des sucreries, des produits industrialisés
  • Cesser de manger de la viande provenant d’élevage intensif, non respectueux de la vie animale. Les fruits et légumes bourraient de pesticide, polluant la nature
  • Eviter les packagings comme les yaourts ou compotes, et choisir les pots en verre avec un format plus familial en fonction de tes besoins etc….

La liste est si longue, il y a des centaines d’autres choses sur lesquelles tu peux faire un geste écologique. C’est un autre sujet de blog à  cogiter :).

Minimalisme et gestion du temps

Minimalisme et gain de temps 

Si je repends l’exemple du linge que tu vas étendre, détendre, repasser, car tu as décidé de revenir à ce mode ancien pour soit disant être dans le respect de la nature, et donc utiliser moins de papier, mais consommer plus d’énergie et d’eau et DE TEMPS.

Ce mal-être de notre époque : LE MANQUE DE TEMPS ! N’as-tu rien de mieux à faire que de passer du temps à repasser et t’occuper des lessives ? Je suis certaine que oui :).  Simplifie au maximum ce poste, c’est un grand voleur de temps.

Par contre je te dis oui si tu dois prendre plus de temps pour éplucher tes légumes au lieu de t’acheter des plats industriels. Plats que tu vas en plus mettre dans le fameux micro-ondes.

Personnellement j’ai gardé mon micro-ondes pour y chauffer les bouillottes de mon mari en hiver, qui est extrêmement frileux. Sinon, il n’y aurait plus cet appareil chez nous.

Le minimalisme est un gain de temps.

C’est évident, tu auras moins de choses, moins d’objets, moins de meubles. Donc un gain de temps pour faire le ménage, pour ranger, pour trier ou retrouver tes papiers etc…

C’est dans toutes tes pièces que tu vas très vite le constater. Et cela ira encore plus loin, car en adoptant une attitude minimaliste, tu vas aussi simplifier tes relations.  

Ecologie et minimalisme

Tes débuts de minimaliste ne seront pas toujours écolo !

Lorsque tu te lances dans le minimalisme, tu vas enlever de nombreuses choses. de ton habitat, objets, vêtements, vaisselle, livres etc…

Après avoir fait ton premier désencombrement, tu vas te retrouver avec de nombreux sacs poubelles ou des cartons. Tu pourrais très vite être tentée de les rouvrir si tu t’en sépares au plus vite.

La difficulté au début de ta démarche est que tu ne sais pas quoi faire de tout ce surplus.

Et la c’est la panique !

Soit tu avais déjà anticipé et tu as des amies, voisines ou associations qui vont venir te débarrasser.

Soit tu n’as pas le temps ou la motivation pour t’occuper de ce tas sacs ou cartons encombrants et là tu vas être confrontée à un autre problème. Tout est stocké dans ton habitat donc c’est pire qu’avant !

Si tu ne peux pas aller déposer dans une association, ou vendre sur internet car tu détestes çà, reste zen. Pour ce tout premier désencombrement, ne culpabilise pas !

Tu as franchi un premier pas, c’est super !

C’est déjà fait un gros challenge en acceptant de te séparer du surplus. Fais ce qui est le plus simple pour toi. Si cela devient le parcours de combattant pour te débarrasser de tout cela, tu n’auras plus envie de le refaire car tu te souviendras trop de cette galère.

Ne culpabilise pas !

Donc tout simplement contente toi des containers tout prêt de chez toi (recyclage pour le papier, containers pour les vêtements etc…) le reste, il y aura les poubelles. Et pour les encombrants par contre appelle la mairie de ta ville. Chez nous, ils passent tous les matins pour les retirer devant les appartements.

Tu feras mieux au fil du temps et surtout tu en auras de moins en moins.

Changer n’est pas une chose facile, donc il est important de te simplifier cette tâche.

Le gain de temps et l’écologie ne font pas toujours bon ménage.

Effectivement, si tu es dans une période de désencombrement pour gagner du temps, tu ne voudras pas perdre des heures pour te débarrasser de tout ce bazar.

Courir partout, passer des annonces, répondre aux appels. Parfois, rejoindre la personne quelque part pour lui remettre l’objet. Ou lui envoyer l’article par la poste ou d’un point relais. Pire régler des litiges…

C’est éprouvant et démoralisant.

1- tu fais une démarche pour simplifier ta vie et là c’est tu as la sensation d’avoir compliqué les choses.

2- tu ne t’attendais pas à devoir faire tout ce remue-ménage alors que tu pensais que le plus difficile avait été fait !

Effectivement, tu vas sans doute pouvoir donner quelques affaires. Mais bizarrement c’est quand tu es pressée de faire du vide que personne n’est intéressée. J’ai connu cela et là si tu ne peux pas être freinée dans ton élan, ce serait dommage. Ou tu finiras par jeter un max de choses.

Ce n’est pas dramatique. Il faut bien débuter tu te rattraperas après rassure toi :). Tu auras des années pour faire mieux et garder ta ligne de conduite.

Le point positif est que tu es enfin libérée de tous ces sacs et cartons qui étaient là, soit au milieu d’une pièce ou dans ton entrée.

Une autre solution

Celle de stocker dans ta cave mais attention souvent c’est humide. Si tu ne fais pas venir rapidement une personne pour te débarrasser, tu risques fort de devoir tout jeter donc double travail (une première fois pour tout descendre à ta cave et une deuxième fois pour tout remonter et aller jeter car ce sera probablement moisi.. J’ai aussi connu ce dilemme. Effectivement, je ne voulais pas jeter et je ne savais pas comment me débarrasser rapidement sans me prendre la tête avec les annonces et les navettes etc… Je ne voulais pas perdre de temps. Trop précieux à mes yeux.

Action

Conclusion

Lorsque tu es décidée à te lancer dans ce changement, pense à trouver une personne qui fait des vide-greniers. Tu fais un deal avec elle, elle emmène tout, elle fait le tri et elle récupère un peu d’argent sur les ventes qu’elle fera.

Récupère des numéros de téléphone de personnes qui s’occupent de vider les caves etc…

Ou demande autour de toi qui pourrait venir prendre tous ces cartons ou sacs poubelles à donner. N’oublie pas de contacter la mairie pour les objets encombrants, ainsi tu pourras les déposer devant chez toi le soir avant.

Cela t’enlèvera une épine du pieds.

Une fois que tu auras fait ce premier vide, si tu désires aller plus loin dans ta démarche, voici un article que j’ai trouvé très intéressant sur devenir plus écolo.

Step by step ou si tu préfères pas à pas c’est ainsi que tu pourras aller au bout de ta démarche

D’autres articles sur cette thématique 

8 points qui montrent qu’une démarche minimaliste te conviendrait 

21 choses qui font double usage chez toi

Le vide dans tes produits d’entretien

Le trop de choses, le trop est un ennemi du bien

Beatrice Doyer coach de vie - Home et office organiser

You may also like
Que faire les jours fériés ?
Et si on revoyait notre façon de consommer ?
Stock : Un gain ou une perte de temps ?